Littérature - Sport - Sport international - 24 avril، 2020

Cyclisme : le tour de Suisse virtuel rassemble 57 sportifs

Jusqu’à dimanche, 57 coureurs s’affrontent virtuellement pour remporter le Tour de Suisse virtuel. Le réel lui, qui devait se dérouler du 7 au 14 juin a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

Dix-neuf équipes, 57 coureurs et un beau plateau dont les Français Julian Alaphilippe et Romain Bardet ou encore l’Italien ex-vainqueur du Tour de France Vincenzo Nibali. On avait envie d’y croire à ce Tour de Suisse virtuel diffusé en direct dans une dizaine de pays dont la France sur La chaîne L’Equipe. Le principe avait déjà été rodé sur le Tour des Flandres début avril : à son domicile, chaque coureur pédale sur son home-trainer connecté à une plate-forme qui simule sur une trentaine de kilomètres la route, dénivelé compris, qui aurait été empruntée par la course. Le cahier des charges fixe les réglages pour chacun, notamment le poids de chaque participant permettant de calculer le rapport watts/kg. Les chiffres sont visibles à l’écran pour chaque coureur représenté par son avatar.

Hélas, le simulateur en question ne prend pas en compte l’effet d’aspiration du peloton si bien que la course se résume à un contre-la-montre individuel des plus monotones. Pour le sportif, l’effort est là, mais sans les sensations de la course. L’effort est fourni en intérieur, et il faut de puissants ventilateurs pour «refroidir» le coureur. Néanmoins, en ces temps de disette sportive, c’est mieux que rien, assurent les participants.

«C’est plus que bienvenu dans cette période calme et étrange», a confirmé le crack belge Remco Evenepoel. «Toutes les initiatives pour stimuler les coureurs, je les prends», a renchéri Marc Madiot, le patron de la formation Groupama-FDJ. Pour le téléspectateur, en revanche, c’est la soupe à la grimace. Passée la curiosité des premiers instants – avec un coureur Mathias Frank qui reste scotché sur la ligne, bug bien connu des amoureux des jeux vidéos -, difficile de se passionner pour cette procession de petits points. Les paysages suisses, même plutôt fidèlement reproduits, n’ont pas la même saveur que ceux filmés par la télévision et l’animation 3D est extrêmement rudimentaire – ce sera amélioré pour le futur, sans doute. Mais il faudra s’habituer… Le Tour de France, qui devait initialement se dérouler du 27 juin au 19 juillet, a été reporté à la fin de l’été en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, du 29 août au 20 septembre. Dans le meilleur des cas, bien sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Suite au veto de la CAF : des travaux au Stade de Radès

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Ahmed Gaaloul, a donné ses ordres p, jeudi 14 ma…