Actualités - Intenational - 10 mai، 2020 - 13:24

48 heure avant le déconfinement : la France se veut prête

Comme l’Italie, la Belgique ou encore la Grèce, la France vit son dernier week-end confiné et, là aussi, une certaine appréhension est de mise. Avec 80 morts supplémentaires en 24 heures -soit 26.310 au total-, la France a connu samedi le plus faible bilan quotidien depuis début avril.

Au bout d’une semaine agitée et d’ultimes tractations entre députés et sénateurs, le Parlement a définitivement adopté samedi soir la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet face à l’épidémie du coronavirus. A moins de 48 heures du début du déconfinement, un dernier vote de l’Assemblée nationale (450 voix pour et 84 contre)  a permis de valider ce texte sensible. Peu auparavant, le Sénat à majorité de droite avait donné son feu vert par 252 voix pour, contre 87. Emmanuel Macron a déjà annoncé qu’il saisirait lui-même le Conseil constitutionnel pour contrôler cette loi, dans l’idée que le texte soit promulgué dimanche 10 mai, alors que les oppositions s’inquiètent des restrictions en matière de libertés publiques. Le président du Sénat Gérard Larcher  a confirmé saisir lui aussi les Sages dès samedi soir, pour s’assurer que les mesures mises en oeuvre sont « nécessaires et adaptées aux circonstances ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

توزر: كر وفر و خلع إحدى المساحات التجارية

تواصلت عمليات الكر والفر بين محتجين والأمن بتوزر، مما دفع الأجهزة الأمنية إلى مطاردة المحت…