Économie - Finance - 6 mai، 2020 - 14:06

Rapport sécurité – prix : qui pourra prendre l’avion après la crise ?

Les compagnies aériennes sont opposées à une distanciation physique pour éviter la diffusion du Covid-19 à bord des avions, estimant que cette mesure pourrait faire grimper le prix des billets de plus de 50%, a indiqué ce mardi leur fédération l’Iata.

S’il était demandé aux compagnies de laisser le siège du milieu vide, le taux de remplissage maximum des avions tomberait «à 62%, bien en dessous du seuil de rentabilité (d’un vol) de 77%», estime l’association internationale du transport aérien (Iata). Les tarifs des billets pourraient alors augmenter de «43 à 54%, selon les régions, juste pour couvrir les coûts» opérationnels, ajoute l’Iata qui regroupe 290 compagnies aériennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

UE : la relance de l’Europe nécessite des milliers de milliards d’Euros

Jeudi 23 avril. Les Vingt-Sept pays européens participent à une énième visioconférence con…